Poissons d'Alaska

Accueil » Poissons d'Alaska » Saumons sauvages d’Alaska
Bookmark and Share

Saumons sauvages d’Alaska

En Alaska, le saumon sauvage se multiplie par 5

Les 5 espèces de saumons sauvages pêchées dans les eaux pures et froides du Pacifique Nord en Alaska U.S.A. se différencient par leur taille, couleur de peau, couleur de chair, texture, épaisseur et goût.

C’est un aliment naturel et diététique, bon pour la santé, riche en Omega-3, acide gras poly insaturé.

Grâce à une gestion durable des pêcheries depuis plus de 50 ans, les espèces ne sont pas en danger. Le stock est préservé pour les générations futures. Les saumons sauvages d’Alaska font partie des espèces citées pour la consommation « à privilégier » sous l’appellation Saumon Sauvage du Pacifique. Les pêcheries de saumons sauvages d’Alaska sont certifiées par l’écolabel MSC « Pêche durable » depuis 2000. L’élevage est interdit par la loi.

Les saumons sauvages d’Alaska naissent en rivière, migrent vers l’Océan, parcourant librement des milliers de kilomètres en s’alimentant naturellement, de la Mer de Béring, aux Iles Aléoutiennes, à l’ile de Kodiak, au Golfe d’Alaska pour revenir mystérieusement après plusieurs années se reproduire et mourir sur le lieu où ils sont nés. Cet étonnant cycle de vie, immuable, reste toujours mystérieux. Une seule saison de pêche est autorisée de mi-mai à fin septembre à l’embouchure des estuaires, lorsqu’une quantité suffisante de saumons sauvages a remonté les rivières.

Voyageur, sportif « aux muscles vigoureux », plus son trajet sera long pour regagner son lieu de ponte, plus il sera chargé en graisses naturelles, lorsqu’il quittera l’océan. Dégustez un saumon sauvage d’Alaska, c’est l’assurance de retrouver le vrai goût du saumon sauvage.

Chaque année de mi-mai à fin septembre suivez au jour le jour la pêche aux saumons sauvages d’Alaska par espèce, rivière par rivière sur le site de l’organisme d’état d’Alaska Fish and Game.Statistiques de pêche