Poissons d'Alaska

Accueil » Poissons d'Alaska » Les méthodes de pêches en Alaska
Bookmark and Share

Les méthodes de pêches en Alaska

Pacifique Nord – FAO 67

Saumons Sauvages Halibut & Poissons Blancs Crustacés et Mollusques
A la ligne (Troll) A la ligne ( Longline) Au casier ( Pots)
Au filet (Pure seine) Au Chalut ( Trawl)
A la nasse ( Pots)
A la plongée (Diving)
Au filet maillant (gillnet) Jig

Les pêcheurs utilisent une variété de méthodes de pêche pour pêcher les poissons sauvages et les crustacés sauvages en Alaska selon les espèces. Toutes les méthodes sont réglementées et contrôlées pour s’assurer que les tailles et les poissons pêchés sont respectés.

Les équipements sont aussi limités à des saisons de pêches et espèces spécifiques.

Saumons sauvages – 3 méthodes

La pêche à la ligne – Troll

Les Saumons Sauvages, Royal (King), Argenté (Coho) et parfois le Saumon Rose (Pink) sont pêchés à la ligne, surtout dans le Sud-est de l’Alaska (Golfe d’Alaska). Le total des prises à la ligne représente moins de 10% du total des pêche en Alaska. Pêché un par un la qualité du produit est exceptionnelle, ils ne sont pas stressés et restent intacts.

Les trollers sont de petits bateaux avec une ou deux personnes à bord, équipés de lignes, qui doivent aller chercher le poisson dans l’Océan “ocean caught” ou “bright” lorsqu’ils sont pêchés plus près des côtes. La pêche s’effectue à vitesse lente.

La pêche au filet maillant ou gillneting

Le plus grand nombre de Saumons Sauvages d’Alaska est pris au filet maillant Argenté (Coho), Rouge (Sockeye) et Keta/Chum.

La pêche s’effectue à partir d’un bateau (driftnetting), un certain nombre de pêcheurs opèrent sur les plages (set netting).

Le filet est placé dans l’eau sur les lieux de passage tel un mur. Le plus important est l’estimation du flux des bancs de poissons, chacun scrute l’eau afin d’y déceler la présence de saumons.

Le saumon sauvage restera prisonnier au niveau des ouïes en passant la tête dans le filet. La taille des mailles du filet varie selon l’espèce visée.

La pêche au filet coullisant ou pure seine

Méthode utilisée pour l’espèce la plus petite et abondante, le saumon sauvage rose du Pacifique ou Pink.

La pêche au filet coulissant se pratique du sud de la partie centrale du Golfe d’Alaska et à l’ouest des côtes sud de la péninsule de l’Alaska. Elle représente plus de 65% des prises effectuées.
Le bateau dépose le filet ou senne en cercle;
il peut être fermé en sa partie inférieure comme on le ferait pour une bourse. Un petit bateau maintienl’extrémité du filet.

Les saumons sont souvent pris en charge ensuite par un bateau appelé « tender » qui assure le transit du seiner a l’usine.

C’est la méthode de pêche utilisée pour le hareng.

Poissons sauvages blancs

La ligne trainante ou longline

Cette méthode est souvent utilisée pour pêcher le Black Cod, le Cabillaud du Pacifique Nord, le Rockfish, la seule autorisée pour pêcher le Flétan du Pacifique Nord . C’est aussi la plus qualitative et respectueuse des espèces avec peu de prises accidentelles.

L’équipement est formé d’une ligne mère sur laquelle sont attachées des lignes équipées de bouées qui sont disposées au fond de la mer avec des hameçons et une leurre.Les hameçons sont ramenés un à un et les pêcheurs ont ainsi la possibilité de relâcher les espèces vivantes qui ne sont pas ciblées.

La pêche à la nasse

La méthode la plus sélective, utilisée pour pêcher le Black Cod et le Cabillaud du Pacifique Nord .
. Les nasses ont la forme de grandes cages d’aciers aussi appelés « pots » couvertes de mailles de filets. Les casiers appâtés sont placés sur le fond de la mer.

Les poissons entre dans les trappes par un tunnel d’où ils ne peuvent s’évader ; ils sont triés sur le pont ce qui permet de rejeter à la mer les espèces non ciblées encore vivantes.

Les casiers sont biodégradables en cas de perte afin de laisser les poissons s’échapper. De nos jours, Il y a peu de pertes de casiers. .
C’est la méthode utilisée pour la pêche aux crabes.

La pêche au chalut, une pêche sévèrement réglementée

Le Chalut ou trawler est la seule méthode de pêche utilisée pour pêcher le Colin d’Alaska, la Sole et les crevettes.

Le Chalut est un grand filet en forme de sac tiré par un bateau de pêche. Ils existent 2 types de chalutiers en Alaska :
– Le plus souvent ce sont des petits chaluts ou bateaux pêcheurs qui stockent les poissons dans des tanks réfrigérés, ils délivrent leur pêche à des usines terre ou à d’autres bateaux usine.
– Moins nombreux , les « bateaux usines » sont de grands bateaux de 20 à 60 mètres ultramodernes équipés pour faire la congélation à bord. Ils ont des équipements ultrasons sophistiqués pouvant identifier l’espèce.

La pêche au chalut est interdite dans la Mer de Béring et les Iles aléoutiennes afin de protéger les pêches fortuites d’espèces non ciblées telles le Crabe d’Alaska et le Flétan du Pacifique.

LA PECHE A LA LIGNE AUTOMATISEE ou Jigging

La pêche aux Cabillaud du Pacifique Nord et aux Rockfish peut être aussi effectuée avec cette méthode utilisant des hameçons avec des leurres qui montent et descendent dans l’eau.

Chaque bateau a deux à quatre lignes avec un hameçon et un poids dans le bas. La ligne se déplace automatiquement en sautillant (jigged) à l’horizontal dans l’eau pour attirer les poissons. Les poissons sont nettoyés et mis en réfrigération à bord.

LA PECHE AUX CASIERS

La pêche de l’extrême.

La pêche du Crabe Royal d’Alaska et Crabe des Neiges s’effectue en grande partie dans les eaux glacées de la Mer de Béring entre Bristol Bay et la zone Arctique, et dans l’archipel de l’île de Kodiak.

La méthode de pêche est dite « au casier ou traps/crab pots». Les casiers pèsent de 250 à 300 kilos avec un tunnel par lequel les crabes entrent et ne peuvent ressortir. Appâtés avec des morceaux de harengs, ils sont jetés par les pêcheurs dans les eaux glacées dans une mer souvent déchaînée dont les vagues peuvent atteindre 20 mètres. Les casiers sont signalés et restent plusieurs jours. Les pêcheurs les récupéreront avec prudence compte tenu du poids et de la glace qui couvrent les bateaux.

Le Dungeness se pêche dans les baies ou estuaires avec des casiers plus petits et de formes rondes.

La plongée ou diving

Méthode de pêche pratiquée pour les concombres de Mer, Oursins et Geoducks.
La pêche a lieu de 1,5 m à 30 m.

Le plongeur utilise des hamecons pour prendre les oursins ou concombre de mer, il les place en suite dans un sac filet ou une poche métallique au fond de l’océan. Le sac est alors hissé sur le bateau

Haut de page